Sélectionner une page

Vous la connaissez sans doute cette vidéo de l’organisation anglaise « Save the children ». Elle met en scène la guerre dans la perception d’une petite fille ordinaire. Tout commence par un gâteau d’anniversaire, des après-midis au parc. Puis progressivement son quotidien bascule…

Elle a été vue déjà + de 55 millions de fois. Car elle est d’une efficacité rare, en guère plus d’une minute, elle nous transporte là-bas, par exemple dans l’horreur de la Syrie, en imaginant le conflit ici. C’est son but justement, nous faire prendre conscience de la réalité de la guerre et de ses conséquences sur des enfants qui ressemblent traits pour traits aux nôtres : « Ce n’est pas parce que cela ne se produit pas ici que ça n’existe pas ». Brecht avait théorisé « l’effet de distanciation » pour sortir les spectateurs de leur aliénation, l’inverse fonctionne aussi…

Sachez que la vidéo a une suite qui nous sensibilise à la vie des déplacés… et que les enfants (comme les plus grands) qui fuient les guerres en Syrie ou ailleurs ont toujours besoin de notre soutien…

Share This